Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Dernières lectures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 147, 148, 149
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 28/10/22 20:29    Sujet du message: Répondre en citant

Vanupied Tome 1
Vanupied est une nouvelle série sortie chez Kana, je croyais au départ que l'auteur s'appelait Valne Maluko avant de me rendre rapidement compte que c'était un duo d'auteurs, français, Valne et Maluko (qui sont des pseudos)

Il s'agit d'un Shonen, tout ce qu'il y a de plus classique. Et le principe de base, ce sont les vêtements. Dans cet univers, les vêtements ont des pouvoirs, en posséder, en porter, c'est donc signe de richesse et de pouvoir, et le héros Luth, lui, se trimballe en short, c'est cela le pitch de départ, et ce qui lui donnera son surnom de vanupied

Rapidement, Luth a une particularité, la particularité du héros, il peut activer les pouvoirs de n'importe quel vêtement en le touchant (d'où le fait qu'il en porte peu ou pas). Du coup la résolution des problèmes se fait par l'utilisation ingénieuse des objets des autres, ce qui rend par exemple les combats intéressant, en utilisant par exemple les bracelets de force de garde pour retourner leur force contre eux

L'histoire débute alors que Luth recherche son grand père, il arrive dans une ville enneigé alors que c'est censé être une ville chaude

J'aime beaucoup ce départ, le principe des vêtements est amusant et permet de faire pleins de chose, Luth a également le défaut de mal contrôler les pouvoirs qu'il active, ce qui fait que ce pouvoir a aussi un risque, et le personnage de Luth est du coup tout malingre et doit plus à sa débrouillardise que sa force pour s'en sortir

Le défaut pour l'instant à la lecture de ce premier tome, ce sont les personnages qui sont pour l'instant trop caricaturaux :
- il y a le calife qui s'en fiche du peuple, s'occupant plus de ses vêtements et de manger (alors que sa ville du désert est sous la neige, pas louche du tout), il utilise un vêtement qui le fait léviter car il est gros, une ceinture qui grandit automatiquement car il est gros
- il y a le vizir, enfin un conseiller mais il pourrait s'appeler Iznogoud ce serait pareil, qui veut plus de pouvoir, qui est vicieux, qui utilise un objet qui intimide et des bottes pour fuir, et qui est mauvais parce que... parce que
- il y a le capitaine de la garde, fort, intègre, qui obéit aux ordres même si ça ne lui plait pas, en pensant à l'ancien calife qui lui était le "bon" dirigeant
- n'oublions pas la famille pauvre qui se fait encore plus dépouiller par le méchant pour forcer le héros à réagir

Bref, des qualités et des défauts, mais en tout cas une histoire qui se lit bien, et à qui j'ai trouvé du potentiel, le premier chapitre est accessible sur le site de Kana (https://www.kana.fr/series/vanupied/ ) si vous voulez vous faire une idée

Au niveau qualité il y a aussi un humour qui fait assez mouche, un peu cartoonesque par moment
_________________
Collection MS
Collection BDovore et Carré Magique


Dernière édition : Tuc le 06/11/22 21:43; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 05/11/22 09:33    Sujet du message: Répondre en citant

Stellar Witch Lips T1 : Alors qu’elle menait une vie de lycéenne ordinaire, Miku Hoshino se voit un jour désignée “sixième sorcière de la nuit” ! Afin de récupérer les pierres précieuses formées de “mana”, cette énergie qui réside en toutes choses, des mains de mages maléfiques, elle se transforme en la sorcière-voleuse Star Scarlet ! Mais à peine a-t-elle découvert ses nouveaux pouvoirs que Ryûsei Azuchi, un élève de sa classe qui s’avère être également un jeune inspecteur prodige, menace de découvrir son identité...
J'ai des réserves sur ce premier tome. L'héroïne et ses alliées sont super positives - j'adore Mari, la précédente sorcière, devenue adulte tout en conservant ses pouvoirs - c'est choupi comme tout avec de l'humour et de jolis dessins (même si les scènes d'action peuvent être confuses), mais cela m'a rappelé le manga de Sailor Moon : cela va trop vite pour vraiment profiter du quotidien des personnages ou d'un développement plus logique, moins précipité. En gros, ça rendrait bien mieux si chaque chapitre devenait un épisode de 20 minutes, pour prendre le temps de s'attacher réellement aux héroïnes.
Le concept des "sorcières-voleuses" est amusant, mais le côté "voleuse" n'est pas vraiment au point : elles ne font que reprendre et rendre ce que les antagonistes ont volé, et les "objets" volés n'ont aucune existence légale ; ce ne sont pas les Cats Eye pillant des collections privées. Cela donne surtout l'impression d'être là pour justifier que bôgosse-flic-lycéen court après l'héroïne.
Mais c'est plein de bonne humeur, donc après une semaine à la c*n, ça passe tout seul et ça fait du bien. Je continuerai, la série ne dure que 5 tomes, mais je en recommande pas. Et cela rendrait beaucoup mieux en série d'animation.


_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 06/11/22 21:55    Sujet du message: Répondre en citant

Cyril a écrit:
Darwin's incident : j'ai lu le premier tome, ou du moins sa première moitié. Ca ne m'a pas emballé pour 2 raisons : la violence trop forte et un problème de français qui est un détail mais qui me gâcherait la lecture si je continuais (comme la manga pour la biographie de tezuka ou Anjolras au lieu d'Enjolras dans Les misérables chez Kurokawa) : pourquoi écrire "végane" au lieu de "végan", écriture que j'ai toujours vue dans les textes (articles, sites internet) que j'ai lus et qui est communément admise ?


J'avais aimé le premier tome, le 2e tome me laisse plutôt dubitatif, nous avons en effet un militant végan qui passe en une soirée de militant pacifiste qui demande une autorisation avant de faire une action dans son lycée (même s'il ment un peu sinon il savait qu'il n'aurait pas pu) a tueur de masse... trop rapide !!

Charlie, l'humanzee, me laisse aussi dubitatif. Bon sur le principe on est sur quelque chose qui n'existe pas donc on peut y mettre ce que l'on veut, mais en soit faire un croisement homme et chimpanzé ne devrait pas faire un être plus intelligent que les humains et plus fort, agile et rapide que les chimpanzé, ce qu'il semble être (il bat rapidement une championne junior d'échec alors qu'il vient d'apprendre, et à 5 ans il était déjà plus fort que n'importe quel humain), après sa création est un mystère, donc ça n'est pas non plus bloquant, mais questionnant

En plus on a aussi un présupposé de départ qui est que Charlie ne correspond à aucune case, ni animal ni humain, et donc un objet, en expliquant que c'est déjà arrivé quand il a fallu déterminer si les noirs étaient humains ou animaux... Mais le parallèle ne marche pas bien, car l'époque est différente, il est au minimum une nouvelle espère animale et il n'y a pas besoin de faire une loi pour une nouvelle espèce, sinon dès que les scientifiques découvrent une nouvelle espèce on serait emmerdé, du coup un pan entier du scénario tombe à plat car une sénatrice américaine veut servir de Charlie pour obtenir des droits pour tous les animaux, mais ça devient un non sens

Bref, beaucoup de mal à voir où va la série, même s'il y a des qualités, les méchants sont pas clairs non plus, leurs actions n'ont aucun sens
_________________
Collection MS
Collection BDovore et Carré Magique
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 23/11/22 00:23    Sujet du message: Répondre en citant

Tuc a écrit:
L'homme qui tua Nobunaga tome 1 et 2 : Je me suis laissé tenter car comme souvent la couverture m'a fait de l'�?il, puis en regardant quelques détails, c'est une série courte (8 tomes) et un thème historique assez sympa
Le manga est l'adaptation d'un roman historique visant à "rétablir la vérité" sur l'incident de Honnoji où Oda Nobunaga a trouvé la mort, la thèse fréquente étant que c'est son meilleur ami et allié Akechi Mitsuhide qui l'a tué en le trahissant
Si graphiquement le manga est vraiment une réussite (largement à hauteur des couvertures) j'ai un peu plus de mal avec la narration. Le premier tome brosse déjà toute l'histoire en gros, puis revient à partir du tome 2 sur des points spécifiques, ce que je comprends du coup plutôt mal, surtout que c'est assez difficile à suivre pour nous occidentaux à cause de la multitude de noms qui ne nous parlent pas (ma seule autre référence concernant cette période c'est samourai deeper kyo, c'est dire ^^) et qui en plus change parfois. Il faut savoir que l'historien à l'origine de cette version de l'histoire se revendique comme descendant d'Akechi Mitsuhide (je dis revendique car il explique d'ailleurs bien que c'est assez difficile, le nom ayant été synonyme de traîtrise sa famille a alors changé de nom) et prétend nous "donner la vérité sur ces évènements", ce qui est plutôt une démarche de sachant d'asséner ainsi une vérité, même s'il est bien documenté (en particulier avec des documents découverts récemment)
Un point quand même concernant les couvertures que je ne comprends pas, Delcourt a "zoomé" sur les couvertures japonaises, et j'avoue ne pas bien comprendre pourquoi Question pourquoi quand on a un beau dessin on le rognerait Question Bref c'est un détail, mais j'aime les détails et j'aurais préféré que ça soit soigné au niveau des détails (et pour le premier tome on perd tout le front d'Akechi alors qu'un des points que cherche à établir l'historien c'est l'âge d'Akechi, plus avancé que dans les versions communément admises)


Je viens de finir cette série en venant difficilement à bout du 8e tome. Difficilement car c'est assez dur à lire. Je suppose que pour des japonais ça serait peut être plus facile, mais moi petit occidental j'ai galéré.
Comme je le disais les différents lieux et noms ne parlant pas c'est difficile, mais en plus la narration faisant fréquemment des aller-retours dans le passé c'est difficile, mais enfin surtout parce que le tableau brossé d'Akechi est très clairement idéalisé. En effet les motivations et les derniers moments d'Akechi sont des extrapolations d'extrapolation, rien ne permettant de corroborer le récit. C'est donc juste une hypothèse de travail d'historien, ça peut se défendre, parce qu'effectivement un allié extrêmement proche qui trahit c'est surprenant, mais le parti pris est trop évident et les suppositions trop nombreuses pour pouvoir affirmer ces points comme des réalités historiques, ce que l'auteur fait pourtant (même si certains points semblent vrais)
En fait l'auteur n'a si j'ai bien compris qu'un document nouveau qu'il essore jusqu'à la moelle pour aller dans le sens de sa théorie, en essayant de réinterpréter d'autres faits historiques comme un haiku d'Akechi

Le dessin reste sinon bon tout le long
_________________
Collection MS
Collection BDovore et Carré Magique
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 147, 148, 149
Page 149 sur 149

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation