Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Seven Deadly Sins - Nakaba Suzuki
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 06/02/21 08:47    Sujet du message: Répondre en citant

Enfin le tome 41, je l'aurais attendu ce tome, repoussé de plusieurs mois a priori pour coller avec la sortie de l'édition Collector (artbook d'ailleurs très sympathique)

Pour ma part je ne dirais pas que j'ai trouvé le voyage trop long, peut être quelque longueur par çi par là en cherchant un peu mais globalement l'action s'est toujours plutôt bien suivie, les transitions entre les arcs étant plutôt rapides, les héros le rappelant bien à la fin, il ne s'est passé qu'un an !

Concernant la conclusion et ce qu'on y apprend :
- la vraie nature de Mama
- le véritable ennemi final, qui était déjà présent mais qui sort un peu de nulle part... toutefois de part sa nature ça reste logique, il vient du chaos et le chaos vient de partout et nulle part à la fois (enfin c'est comme ça que je l'interprète)
- la nature du mystérieux samouraï qui aidait Arthur, j'avoue avoir été surpris et ça permet un beau rebondissement

Si nous n'avons pas l'attribution du péché à Merlin comme pour les autres, on comprend quand même sa gourmandise extrême (et puis comme avec Meliodas ils sont à l'origine des Sins on peut se dire que c'est logique que personne ne l'ait attribué directement)

Pour le combat final c'est un peu vite expédié mais très bien dessiné, après l'idée était clairement que ça soit l'ennemi d'Arthur et que ça soit Arthur qui résolve le problème, pas les Sins. L'ennemi m'a un peu fait penser au chat de Cheshire, qui ne fait pas partie du folklore arthurien mais quand même du folklore britannique (carollien), pour le côté d'être partout et nulle part en même temps

Il reste pour moi une inconnue majeure, le pourquoi des malédictions de Meliodas et Elizabeth, je l'ai répété plusieurs fois mais clairement il y a baleine sous gravillon :
- ils sont tous les deux punis par les deux divinités chacun
- a priori c'est leur amour qui est en cause
- on peut supposer que c'est surtout le déséquilibre dans la guerre sainte qui n'a surtout pas été apprécié
- une malédiction pareille parait disproportionnée pour "juste" s'aimer (Zeldris et Gerda s'aime aussi, la conséquence a été de vouloir tuer Gerda, pas les maudire sur des générations)
en conséquence si leur amour représente un crime majeur aux yeux des divinités (et s'il n'y avait pas d'enfant à l'époque), alors quid de Tristan ? Il serait au final l'incarnation du péché suprême à leurs yeux

Du coup c'est de rester sur cette interrogation là qui me fait dire que la suite est nécessaire, pour moi ce n'est pas fini tant que nous n'avons pas l'histoire de Méliodas et Elizabeth, et l'histoire de leur enfant parait le cheminement logique pour l'apprendre (comme on le voit, Meliodas ne cherche pas spécialement à lui apprendre le passé, ce qui pose toujours un souci un jour)

En plus une nouvelle génération dans cet univers serait un peu particulière :
- un métis démon / déesse / un peu humain
- un métis humain / fée
- un métis géant / fée
- un enfant humain / humain mais avec une humaine habitée quelque temps par un Ange
- un métis démon / vampire

La question reste quand même celle de l'antagoniste... que je verrais bien être la déesse suprême vu que le roi des démons c'est fait
Il n'en reste pas moins que ce qui est difficile à faire c'est de faire évoluer des personnages dans un univers ou leurs ainés ont déjà tout combattu et peuvent ressentir les puissances à des kilomètres à la ronde et intervenir vite, peut être l'occasion de sortir de Brittania

Bref j'ai beaucoup aimé ce shonen qui avance sans temps mort et qui sait bien là où il va
_________________
Collection MS
Collection BDovore et Carré Magique
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Corti
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 06/02/21 11:50    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
une malédiction pareille parait disproportionnée pour "juste" s'aimer


Pas tellement en fait de mon point de vue. Ce qu'il faut voir, c'est qu'avant leur amour, les deux races se haïssent mutuellement et la guerre fait rage. S'entreteuer est leur plaisir et leur joie.
(attention, je vais extrapoler un peu quand même)C'est un modèle où les dieux, grand chef de chaque côté, y trouvent leur compte. Le peuple a son méchant qui peut encaisser tous les maux de la planète, c'est parfait pour garder son pouvoir sur les masses. Limite, ça ne me surprendrait pas qu'ils bossent ensemble pour gagner et perdre régulièrement de chaque côté. Ne serait-ce que pour la malédiction, les deux dieux l'infligent ensemble aux héros.
(fin de l'extrapolation)

Et c'est là où Meliodas et Elizabeth sont un problème : ils ne suivent pas les règles et proposent un nouveau système de vie où les gens ne s'entretuent pas. Si c'était des vulgaires péons, ça ne serait pas un souci, mais ce sont des gros cadors, des leaders très importants au sein de chaque armée, donc il y a un risque que des tonnes de gens les suivent dans leur idéal.Donc ça la fout mal. Ils sont des révolutionnaires, et les révolutionnaires sont toujours dangereux. Et pouvoir et révolution, ça ne fait jamais bon ménage. Du coup, le pouvoir veut/doit se débarasser d'eux pour continuer à assurer son pouvoir. Et en faire un exemple (mais non des martyrs). D'où la malédiction.

Donc oui, juste s'aimer, c'était dangeureux pour la survie du système qui vit dans/pour/avec la guerre.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 06/02/21 12:27    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis d'accord avec ton analyse, mais pour autant ce qui a mis fin à la Guerre Sainte c'est Gowther (en perturbant le rapport de forces par un autre moyen) donc leur amour ne semble pas avoir eu un impact si important (même s'ils sont tous les deux "enfants de" par rapport aux divinités donc un risque de "mauvais exemple" surement plus important à leurs yeux)
_________________
Collection MS
Collection BDovore et Carré Magique
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 07/02/21 00:12    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, maintenant que j'ai fini la série et que je ne risque plus de me faire divulgacher dessus, je suis allé cherché quelques infos complémentaires

J'ai en particulier trouvé un chapitre spécial, en anglais, concernant le fils de Ban et Ellaine (https://mangadex.org/chapter/982242/gap), c'est la préquelle de la séquelle, pas un épilogue de SDS

Sinon je ne mettrais pas les liens mais il y a les 2 chapitres parus qui sont en scantrad vf, j'ai lu le premier pour me faire une idée et au niveau dessin c'est aussi bon

Au niveau des infos sur cette suite, ce que j'ai noté d'intéressant, c'est que d'une part cette suite est réfléchie depuis 2015, à la base ça devait être un arc de la série, mais vue la longueur il a été décidé de faire une "suite" pouvant être lue de façon indépendante (je trouve ce choix discutable car plus commercial qu'éditorial mais soit), d'autre part elle devrait répondre à plusieurs interrogations que j'ai justement, à savoir des flashbacks sur Merlin (donc plus complet que celui du tome 40), sur Meliodas et Elizabeth (je l'attends celui là), le pourquoi de la grâce de Mael qui se retrouve chez les humains (un des persos devrait en hériter, certains pensent que l'héritier serait l'enfant de Merlin et Escanor mais je ne vois pas le comment et le pourquoi), et on devrait aussi en savoir plus sur la déité suprême (sans non plus savoir s'il s'agit de l'antagoniste principal)

A priori le titre des 4 cavaliers de l'apocalypse correspond à 4 enfants, un dont au chapitre 1 on ne connait pas l'origine mais est très fort quoiqu'élevé de façon naïve, probablement ensuite Tristan l'enfant de Meliodas et Elizabeth, Lancelot l'enfant de Ban et Ellaine et probablement l'enfant de King et Diane qui n'est pas nommé

Du coup avec tout ce que j'ai trouvé, j'ai maintenant clairement envie de lire cette suite qui pour moi est plus un nouvel arc
_________________
Collection MS
Collection BDovore et Carré Magique
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 24/11/21 00:04    Sujet du message: Répondre en citant

J'étais complètement passé à côté de l'info (faut dire je vais pas régulièrement sur Manga-News ou autre site d'infos à part les sites des éditeurs, et ici), mais la suite va donc sortir le 16 février 2022, chez Pika évidemment, avec les deux premiers tomes (sur 4 sortis, enfin y'en aura surement un 5e d'ici là)

https://www.manga-news.com/index.php/actus/2021/07/01/Four-Knights-of-the-Apocalypse-le-nouveau-Nakaba-Suzuki-annonce-par-Pika

Après, le fait que Pika n'ait rien annoncé sur leur site, que ça soit via leur planning ou leurs actualités n'aide pas à avoir l'info, je ne sais pas ce qu'ils attendent, même si février c'est loin (ils ont pourtant déjà une autre série dans leur planning de février)

Très impatient d'avoir la suite, je n'ai rien regardé dessus à part le 1er chapitre (et le chapitre préquel) donc ce sera une vraie découverte
_________________
Collection MS
Collection BDovore et Carré Magique
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 24/11/21 05:23    Sujet du message: Répondre en citant

Tuc a écrit:

Après, le fait que Pika n'ait rien annoncé sur leur site, que ça soit via leur planning ou leurs actualités n'aide pas à avoir l'info


https://www.pika.fr/actualites/four-knights-apocalypse-dans-la-collection-pika-shonen
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 24/11/21 13:56    Sujet du message: Répondre en citant

mais je suis vraiment miro ! parce que j'avais vérifié... bon la moitié était juste, et je regarde surtout le planning
_________________
Collection MS
Collection BDovore et Carré Magique
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 19/02/22 08:01    Sujet du message: Répondre en citant

Les deux premiers tomes de cette suite sont donc sortis, avec comme héros Percival, un adolescent de 16 ans à l'allure enfantine, très fort élevé par son grand-père sur une montagne isolée. Lorsque celui-ci meurt, tué par un chevalier sacré qui se trouve être aussi le père de l'enfant et dont on ne voit pas le visage, Percival va partir à l'aventure, pour retrouver son père et comprendre pourquoi il a assassiné son grand-père.
La lecture des deux premiers volumes n'offre pas de vraie surprise : on a une ambiance très proche des débuts de Dragon ball, notamment dans une scène un peu grivoise entre Percival et une jeune artiste (heureusement pour lui moins violente que Bulma) ou avec Donnie, un personnage un peu loser mais avec un bon fond qui fait penser à Yamcha. Percival est aussi naïf et a aussi bon coeur que Goku ; d'ailleurs, il ne pense pas avant tout à se venger de son père mais veut qu'il lui apprenne la vérité et est enthousiaste à l'idée de partir à l'aventure.

On est aussi évidemment à la suite de Seven deadly sins : si les anciens ne sont pas (encore ?) là, ils sont déjà évoqués, avec une mention de Merlin et surtout plusieurs références à Arthur. Le rôle de celui-ci est assez surprenant puisqu'il serait à l'origine des actions des chevaliers qui vont éliminer ceux qu'ils soupçonnent d'être les "4 cavaliers de l'apocalypse" qui provoqueront des destructions ainsi que la mort du roi.. On semble être dans un schéma assez similaire à celui des Seven deadly sins, avec des personnages victimes d'une vindicte non méritée et des chevaliers qui représentent l'autorité et la justice mais agissent de façon injuste ; on peut aussi supposer qu'ils usurpent l'autorité d'Arthur, de même que les chevaliers sacrés usurpaient l'autorité du roi au début de Seven deadly sins.

A défaut d'être surprenant, le manga est agréable à lire, avec ce qu'il faut d'humour, d'amitié et de bagarres surpuissantes, Percival étant bien sûr extrêmement doué et doté d'une force cachée qu'il ne contrôle pas encore. Les autres personnages sont plutôt réussis et, bien sûr, on a aussi envie de savoir ce que sont devenus les héros de la première série.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 19/02/22 11:21    Sujet du message: Répondre en citant

Cyril >> Ton résumé est très tentant, mais SDS était un manga se perdant en chemin, et dont les dernières parties se montraient moins bien agréables à lire que les premières. Ce qui explique que je n'ai pas testé cette suite. Mais comme je le dis, ta façon de présenter les choses les rend tentantes. Très tentante.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 19/02/22 15:55    Sujet du message: Répondre en citant

Note que je n'ai pas lu la suite et que je ne sais donc pas ce que la série va devenir. J'espère que la légende arthurienne ne sera pas juste un prétexte pour mettre quelques noms connus et qu'elle sera vraiment traitée, même si ça ne sera évidemment pas une adaptation fidèle.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 19/02/22 22:24    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens aussi de les lire et sans surprise j'ai bien aimé (et en même temps SDS fait partie de mes séries fétiches sans être non plus un grand bouleversement du genre)

Contrairement à SDS où les personnages étaient forts d'emblée (avec quand même une problématique de retrouver ses pouvoirs), ici on revient au genre phare du shonen, le voyage initiatique à la façon comme Cyril le dit d'un dragon ball

J'attendais avec impatience cette suite , je n'avais lu que le premier chapitre, ainsi que le chapitre qui fait le lien entre les deux séries. On se place donc 16 ans après les évènements de la série initiale, et on sait d'après la préquelle que le fils de Ban et Ellaine a disparu avec la chevalière dont j'oublie le nom mais qui avait le béguin pour Ban

J'aime beaucoup ce personnage de Percival, qui a un corps d'enfant mais qui a 16 ans (ce qui amène le quiproquo façon Bulma dont parle Cyril, qui est un peu limite quand même, s'il n'avait pas l'apparence enfantine allant avec son caractère ce serait inadmissible), une naïveté façon Goku ou Gon, classique mais efficace. Ce qui est amusant, c'est de rechercher dans la série les références aux Sins, il y en a des évidentes comme le renard qui s'appelle Sin, mais des plus subtils comme un vitrail que l'on voit en arrière-plan qui clairement représente le dernier combat des Sins (on reconnait Cait Sith, Merlin, Escanor, Elizabeth... les autres sont moins clairs et c'est d'ailleurs amusant parce qu'on peut se dire que la légende a été transformée)

Vivement la suite
_________________
Collection MS
Collection BDovore et Carré Magique
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 20/02/22 10:08    Sujet du message: Répondre en citant

Tuc a écrit:
la chevalière dont j'oublie le nom mais qui avait le béguin pour Ban

Jericho ?


_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 20/02/22 18:28    Sujet du message: Répondre en citant

oui, Jéricho, qui semble être devenu la préceptrice de Lancelot

Je repensais au vitrail vu dans la série (quand on voit le 2e chevalier sacré de Camelot, le chevalier noir), il semble présenter le dernier combat des SDS, contre Cat, mais la représentation des persos pose quand même question. Escanor est à ce moment mort, et je ne reconnais pas Meliodas par exemple, il y a clairement Arthur au milieu ce qui est normal c'était son ennemi, et il porte Excalibur, il y a également le samouraï (avec ses ailes et sa fleur à la bouche) et Merlin, a priori King avec le casque, 2 personnages féminins que je ne remets pas... La représentation avec un vitrail n'est pas anodine, c'est en général une représentation religieuse ce qui montre qu'en 16 ans un culte s'est monté autour d'Arthur, possiblement à son corps défendant
_________________
Collection MS
Collection BDovore et Carré Magique
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 24/02/22 22:11    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu le premier tome de Four Knights of the Apocalypse, et je retrouve des éléments que j'ai pu aimer au début de Seven Deadly Sins : la soif d'aventures, les antagonistes, le monde magique... A vrai dire, il me donne même l'impression que Seven Deadly Sins n'a jamais existé, que cela n'a jamais été une série aussi longue, car ce mélange féerique de Dragon Ball et de Hunter x Hunter parait sortir de l'imagination d'un jeune mangaka naïf cherchant avant tout à reprendre ses manga favoris. Si ce n'était pour la qualité folle du dessin de Nakaba Suzuki !
En outre, l'auteur prend le parti de ne pas citer trop ouvertement sa précédente série, en introduisant directement les anciens protagonistes (même si Arthur et Merlin apparaissent discrètement). Bien sûr, je crains malgré tout que cela finisse par devenir lassant, comme Seven Deadly Sins a pu me lasser au fil des arcs. Même s'il s'agit là d'un procès d'intention de ma part.

Deux reproches sur cette entame malgré tout.
D'abord, il va falloir expliquer la puissance magique de Percival dans son combat contre Pellegarde. Car là, le perso hyper puissant qui n'avait pas conscience d'être hyper puissant, c'est de la triche. Sa force physique s'explique parfaitement par ce premier chapitre, mais pas sa magie. Soit c'est trop précipité, soit l'auteur va devoir nous révéler une astuce.
Ensuite, le mangaka introduit cette notion de "type de magie" absente jusqu'à présent, comme si cela avait toujours été le cas. Cela m'a rappelé Saint Seiya Omega, où le cosmos était désormais associé à un élément façon Pokemon, et où même les anciens personnages étaient liés à un élément (alors que cela n'avait jamais été le cas auparavant). A voir comment il s'en sort, mais ça ressemble à une idée à la con.

La bonne nouvelle, c'est que l'éditeur a sorti les deux premiers tomes simultanément. Je vais donc pouvoir lire la suite cette semaine.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 25/02/22 05:23    Sujet du message: Répondre en citant

Pour les pouvoirs magiques, je pense que Percival est simplement un "fils de" : ses pouvoirs lui viennent naturellement de ses parents, il lui reste maintenant à apprendre à les maîtriser
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivante
Page 12 sur 13

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation